Menu principal

AQDR Montmagny-L'Islet
par Guylaine Hudon le 2022-10-03

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées de Montmagny-L'Islet (AQDR) tient à présenter des revendications de leur manifeste Pour en finir avec l’âgisme.

Le droit à un logement abordable

Encore aujourd’hui, des milliers d’aînés attendent pour avoir accès à un logement convenable à prix raisonnable. Faute de moyens financiers, plusieurs aînés sont condamnés à un exil force : ils doivent abandonner les lieux où ils ont passé une bonne partie de leur vie.

Nous réclamons que le logement ne soit plus considéré comme une marchandise, alors que cela est une nécessité. Nous demandons des habitations accessibles, confortables et sécuritaires. Il est également primordial de protéger les aînés des hausses abusives de loyers, ainsi que des évictions douteuses.

Le droit à un transport répondant aux besoins des aînés

Le transport collectif contribue au vivre-ensemble au quotidien, permet de faire des rencontres et d'établir des liens. L'accessibilité de ce service essentiel est un maillon du tissu social québécois. Les aînés qui abandonnent leur véhicule automobile par choix comme par obligation, ne devraient pas avoir à sacrifier leur liberté de déplacement. Trop souvent, les personnes âgées qui vivent en milieu rural en sont réduites à déménager en milieu urbain ou doivent subir les conséquences qui viennent avec le manque de transport.

Nous réclamons que le transport collectif soit accessible à tous les aînés du Québec, qu’il soit offert à un coût raisonnable et que les horaires répondent mieux aux besoins des utilisateurs. Nous demandons que les aînés soient au coeur des stratégies de transport.

Le droit à un leadership fort et imputable

Suite au déclenchement des élections provinciales, il est primordial de prendre en considération les acteurs centraux du Québec, les aînés. Les aînés ne bénéficient pas d’une représentation à la hauteur de leurs nombreuses contributions.

Actuellement, le ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants est enclavé dans le ministère de la Santé et des Services Sociaux. Le rôle des personnes aînées ne doit plus être uniquement vu par le domaine de la santé.

Nous réclamons que les décideurs s'éloignent de la vision centrée sur le système de santé, qu’ils considèrent les aînés dans leur globalité, sous toutes les sphères de leur vie en tant que membres à part entière de la société québécoise. Parallèlement, nous réclamons aussi un ministère des aînés pour une représentation adéquate de la population vieillissante.

Le droit à un revenu viable

Suite au déclenchement des élections provinciales, il importe plus que jamais de faire entendre les droits de la population vieillissante dont le droit à un revenu viable. Actuellement, près d’un tiers des aînés du Québec sont en situation de précarité financière. Ces personnes éprouvent des difficultés accrues à se loger, se nourrir adéquatement et aussi à accéder à des soins de qualité.

Nous réclamons le droit à un revenu viable pour tous les aînés afin de limiter les inégalités et la marginalisation. Chaque citoyen a le droit à un revenu suffisant pour faire face aux imprévus et pour répondre à ses besoins.

Le droit de vieillir chez soi

Suite au déclenchement des élections provinciales, il importe plus que jamais de faire entendre les droits de la population vieillissante dont le droit de vieillir chez soi.

Vieillir chez soi apporte d’énormes bénéfices à la personne, mais aussi à la société. Les aînés doivent rester actifs pour être en mesure de demeurer à       domicile. Les contacts intergénérationnels, l’utilisation de la technologie, les soins à domicile, etc. sont primordiaux afin d’éviter une perte d’autonomie les menant vers le système de santé.

Il ne faut pas oublier que le droit de vieillir est aussi le droit de vivre dans une condition favorable au bien-être. Les droits des personnes proches aidantes ne sont pas à négliger, car ces dernières supportent une grande pression pour pallier au système déficient.

À propos de l'AQDR

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission la défense collective des droits économiques, politiques, sociaux et culturels des personnes à la retraite et à la préretraite. Elle porte leur voix sur la place publique, représente leurs droits et agit comme moteur de changement pour l’amélioration de leur qualité de vie. L’AQDR représente quelque 28 500 membres regroupés en 40 sections locales, partout au Québec. La section Montmagny-L’Islet de l’AQDR existe depuis 1987.

Mélanie Hébert

AQDR Montmagny-L'Islet




Espace publicitaire