Menu principal

Chronique pour hommes seulement… avec partage obligatoire
par Guylaine Hudon le 2017-01-06

Être soi-même, est-ce important?

Je ne sais pas si tu me reconnais, ça fait tellement longtemps que l’on ne s’est pas parlé. J’espère que tu te souviens quand même de moi, je vais t’aider à me reconnaître. Je suis une personne unique, sensible et je montre rarement mes émotions, parce que j’ai peur au fond. Parfois, je porte un masque pour me cacher, ça m’a été déjà bien utile, mais on dirait que j’ai peur de m’en débarrasser. J’aimerais ça que l’on m’aime pour ce que je suis, mais on dirait que je crains de me montrer vraiment. J’ai peur d’avoir l’air un peu trop « moumoune », faible ou de ne pas être à la hauteur parfois.

 

C’est dur de rester caché et je ne me sens pas libre du tout. C’est difficile de toujours refouler ce que je vis et des fois j’ai l’impression que je vais sauter. J’aimerais tellement ça être juste moi, tout simplement, mais les peurs me figent comme une statue sans vie. J’ai perdu le contrôle de ma propre vie et les peurs me l’ont prise.

 

Je suis dans l’attente qu’un jour je me retrouve enfin, que je puisse me sentir libre d’être qui je suis réellement. J’ai tellement hâte de sentir cette liberté en moi; j’en rêve. Je pense au jour où je vais enfin me sentir heureux. Le jour où je vais prendre le temps d’aimer et d’être aimé, que je vais aussi m’aimer et m’accepter. Grâce à cela, le monde autour me paraîtra plus beau et j’ai tellement hâte. Oups!, excuse-moi, je suis maintenant âgé et malade et je n’ai plus le temps…

 

SIGNÉ : UN HOMME EN ATTENTE…

 

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour être vous-même et vous ouvrir aux autres. Consultez votre CLSC ou communiquez avec nous.

Diane Allard, intervenante psychosociale

Centre d’aide et d’entraide au masculin

Entraide au masculin Côte-Sud



Espace publicitaire