Menu principal

Le député Morin annonce une aide financière de près de 91 000 $ pour le développement du transport collectif dans la région de la Chaudière-Appalaches
par Guylaine Hudon le 2016-12-19

Programme d’aide au développement du transport collectif

Le député Morin annonce une aide financière de près de 91 000 $ pour le développement du transport collectif dans la région de la Chaudière-Appalaches

Québec, le 04 novembre 2016 — Le député de la Côte-du-Sud, M. Norbert Morin, annonce, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Laurent Lessard, et du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, l’octroi d’une aide financière de 90 750 $ à la Municipalité régionale de comté de L’Islet pour l’établissement d’un service de transport interurbain reliant le sud (Saint?Pamphile) et le nord du territoire (Saint?Jean?Port?Joli, L’Islet?sur?Mer et Saint?Roch?des?Aulnaies) ainsi que les pôles hors territoire de La Pocatière et de Montmagny.

Cette somme est versée dans le cadre du volet II – Subvention au transport collectif régional du Programme d’aide au développement du transport collectif découlant du Plan d’action 2013?2020 sur les changements climatiques. Financé par le Fonds vert, ce programme est doté d’une enveloppe globale de 140 millions de dollars pour l’année 2016, pour permettre entre autres le maintien et le développement du transport collectif régional par les instances municipales ainsi que le soutien au transport interrégional par autocar et aux transporteurs privés.

« Cette annonce confirme l’importance pour le gouvernement d’offrir à la population des services de transport en commun de qualité sur l’ensemble du Québec, notamment en dehors des grands centres urbains. Nous sommes fiers d’aider les organismes qui encouragent par leurs actions la mobilité des usagers et qui souhaitent mettre en place des initiatives concrètes visant à réduire les effets de nos modes de transports sur l’environnement », a déclaré le ministre Lessard.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les municipalités, les instituts de recherche, les citoyennes et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance de l’économie et le développement durable de notre économie, cette action concrète, qui s’inscrit dans notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! », a affirmé le ministre Heurtel.

Notons que le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques vise à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % sous leur niveau de 1990 d’ici 2020 et à améliorer la résilience de la société québécoise à l’égard des impacts des changements climatiques.

« En plus de bonifier l’offre locale, l’implantation de ce nouveau service de transport interurbain facilitera les déplacements des citoyens qui souhaitent voyager du nord au sud de la région. Ce service sera également harmonisé avec le service local offert par le transport collectif et adapté déjà présent sur le territoire, en plus d’être arrimé aux services de transport interurbain par autobus d’Autocars Orléans Express inc. », a conclu le député Morin.

Pour plus de renseignements sur ce programme, consultez le site Web du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports à l’adresse www.transports.gouv.qc.ca.

Mireille Thibault, attachée politique

  • M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud

  • M. Jean-Pierre Dubé, préfet de la MRC de L’Islet






Espace publicitaire