Menu principal

Léane à l’école secondaire
par Guylaine Hudon le 2019-06-19

Un autre succès de la troupe Les Beaux Parleurs

J’m’appelle Julie, j’aime pas mon nom, j’le trouve trop commun. Ici, on est dans ma tête. Dans ma tête, ça fonctionne très bien présentement. Je suis une seule personne, mais je me divise en cinq.

 

Voici ce que récitaient en cœur cinq élèves de la troupe de théâtre de notre école les 25 et 26 avril derniers. La troupe de théâtre Les Beaux Parleurs existe depuis de nombreuses années. Elle permet aux élèves de tous les niveaux de partager une passion commune pour les arts de la scène.

À chaque année, une pièce de théâtre préparée par les élèves de l’école est présentée au public à la salle Gérard-Ouellet de Saint-Jean-Port-Joli. Cette année, l’œuvre en question était Le conte de la jeune fille, de Jimmy Doucet. Des adaptations ont été apportées à la pièce par M. Julien Caron, professeur de théâtre pour la troupe et technicien en loisir à l’école secondaire La Rencontre de Saint-Pamphile. Les préparatifs pour cette pièce ont débuté en octobre dernier.

La troupe Les Beaux Parleurs était formée cette année de 15 élèves de l’école, tous niveaux confondus. Parmi les participants à cette activité : deux élèves de secondaire 1, deux élèves de secondaire 2, sept élèves de secondaire 3, deux élèves de secondaire 4 et deux finissantes. Plusieurs membres de la troupe avaient une année d’expérience dans la troupe ou plus. Ce volet artistique accueille de nouvelles recrues chaque année.


Latroupe de théâtre et leur professeur, suite à la dernière représentation de lapièce, le vendredi 26 avril. Photo : Catherine Chouinard.


La pièce Le conte de la jeune fille, a été un succès. Les membres de la troupe ont su transporter le public dans le monde de Julie, personnage principal.

Le personnage de Julie, jeune adolescente à la recherche de son identité, était incarné par cinq personnages différents que le public apprenait à connaître. Julie-Personne, Julie-Rêve, Julie-Brute, Julie-Folie, et Julie-Inquiète présentaient chacune des pensées différentes de la jeune fille lors de différents évènements de son quotidien.

Au fil de la pièce, nous pouvions rencontrer les personnages qui gravitaient dans la vie de Julie, passant de ses amis d’enfance à son ennemi, au secondaire, sans oublier, les garçons qui entraient également dans sa vie. Les différentes personnalités du personnage de Julie donnaient chacune leur opinion sur les actions de Julie-Personne. Ces contrastes au cœur d’un même personnage étaient l’essence de la pièce, la touche unique, parfois comique, parfois dramatique.

Nous suivions les décisions prises par Julie pour réaliser avec elle certaines de ses erreurs. Une nouvelle personnalité de Julie ressortit, Julie-Détruit, une facette plutôt négative qui a permis au personnage de se construire.

La fin de l’œuvre amenait une morale discrète, mais très intéressante :

Merci à la jeune fille que j’ai été, c’est grâce à toutes les erreurs que j’ai faites dans le passé que j’ai pu réussir ma vie et que j’ai pu devenir une meilleure personne.

Les acteurs de l’école ont su, encore cette année, nous surprendre par la qualité de leur interprétation et l’intensité de leur jeu.

Nous sommes déjà impatients de voir ce que nous réserve la troupe pour l’année prochaine.

Léane Journault

Étudiante à l’école secondaire Bon-Pasteur

5e secondaire




Espace publicitaire