Menu principal

L’église Notre-Dame de Bonsecours au cœur de nos priorités!
par Guylaine Hudon le 2018-08-02

Cette année du 250ième anniversaire de  notre église, nous ramène à nos priorités. Des travaux urgents sont de mises pour la conservation de notre joyau.

Les membres du Conseil de la Fabrique Notre-Dame de Bonsecours sont dans l’obligation de voir à la réalisation des travaux urgents, à savoir, la réparation des cloches et la mise à niveau du système de paratonnerres, ainsi que la réparation des fissures de la statue Notre-Dame.

À ces travaux s’ajoutent : la restauration et peinture des larmiers, des contre-fenêtres extérieures, des portes, du clocheton, de la galerie du côté sud et du portique de la sacristie, le remplacement de la tôle du plancher du clocheton, l’ajout d’un joint entre le larmier et la maçonnerie de la façade, l’ajout de gouttières.

Les travaux ont débuté à la mi-juin 2018 et le coût pour l’ensemble des travaux et le salaire des professionnels est d’environ 188 000.00 $. Malgré la subvention du Patrimoine Religieux, la fabrique devra débourser une somme d’environ 40 000 $.

Par cette campagne de financement, le Conseil de fabrique est confiant de votre grande générosité afin de  conserver en bon état notre patrimoine religieux.

Alyre Bois, président

Fabrique  Notre-Dame de Bonsecours


Les  soudures du plancher du clocheton presque complétées. Les étapes suivantes  seront la réparation des boiseries, le grattage et la peinture. Photo :  Conrad Caron.


Le  tôlier effectuant les soudures du plancher du clocheton. Photo : Conrad  Caron.




Espace publicitaire