Menu principal

Cinéma...
par Guylaine Hudon le 2018-07-10

Voici les films qui seront présentés au Centre socioculturel Gérard-Ouellet, de Saint-Jean-Port-Joli, pour le mois de juillet 2018.


Jalouse

Les 11 et 12 juillet, à 19 h 30.

Enseignante divorcée qui a toujours été aux petits soins avec sa filles, Nathalie devient soudainement jalouse maladive. Sa première victime est sa propre progéniture, une magnifique danseuse classique de 18 ans qui a du talent à revendre. Puis, c'est son ex-mari et son amoureuse qui s'attirent ses foudres. Si ce n'est pas une nouvelle collègue de travail aux idées rafraîchissantes qui goûte sa médecine. Même sa meilleure amie y passe. De quoi repousser les prétendants potentiels. Nathalie devra apprendre à gérer sa crise de la cinquantaine avant de se mettre à dos toutes les personnes qui lui sont chères.

Gauguin

Les 18 et 19 juillet, à 19 h 30.

Eugène Henri Paul Gauguin est un peintre français convaincu d'être un grand artiste. Malheureusement, son style est trop précurseur pour intéresser les acheteurs et les collectionneurs. N'en pouvant plus d'être étouffé par les conventions de l'Europe, Gauguin décide de quitter le pays pour se rendre à Tahiti. Sa femme et ses enfants ayant décidé de ne pas le suivre, l'artiste se retrouve libre en pays inconnu. Il fait la connaissance de Tehura, jeune fille native de Rarotonga, qui deviendra non seulement l'une de ses sources d'inspiration principales, mais également sa compagne. Gauguin coule des jours heureux dans cette nature sauvage où peint sans cesse. Toutefois, le manque de nourriture, la pauvreté et la maladie le guettent. Quel prix devra-t-il payer pour l'amour de l'Art?

Charlotte a du fun

Les 25 et 26 juillet, à 19 h 30.

Charlotte, 17 ans, est en peine d’amour depuis que son copain lui a révélé son homosexualité. Après avoir constaté le nombre de beaux garçons qui travaillent au Jouets Dépôt, elle et ses trois amis décident de remplir le questionnaire d'embauche et décrochent des emplois à temps partiel. Rapidement, Charlotte succombe au charme de tous les employés masculins du magasin à grande surface. Quand elle constate, avec horreur, qu'elle a couché avec tous les jeunes hommes de l'établissement, elle décide d'organiser une vaste campagne de financement dans le but de promouvoir l'abstinence.

Merci et bon été

Claire Wingen, directrice

Centre socioculturel Gérard-Ouellet

Cinéma l’Imaginaire



Mots-Clefs

Cinéma  
Espace publicitaire