Menu principal

Chronique horticole - Un potager sur ma terrasse
par Guylaine Hudon le 2017-06-12

De plus en plus, les cuisines et les salles à manger sortent de nos maisons. Comme nos étés sont courts, autant en profiter pleinement. Pour créer un endroit convivial, intégrez votre potager près de votre terrasse. Vous aurez tendance à utiliser davantage les fruits et légumes que vous cultiverez. Une terrasse verdoyante et généreuse est beaucoup plus agréable.

Voici donc quelques trucs et astuces, autant côté végétaux à utiliser que matériaux.

Le contenant

Depuis quelques années, on retrouve sur le marché des pots parfaitement adaptés à ce type de projet. La compagnie Les urbainculteurs (http://urbainculteurs.org) est reconnue pour la qualité de ces pots appelés SMART POTS mais surtout pour les bienfaits de la culture maraîchère dans le type de contenants proposés. Fabriqués à partir de géotextiles, ils ont plusieurs avantages : faible coût, légers, non cassables et durables. Ils sont aussi disponibles dans plusieurs formats selon vos besoins et ceux de la plante. Mais le principal avantage est, sans contredit, l’aération du pot qui permet un développement racinaire optimal et ainsi, des récoltes abondantes.

Vous pouvez récupérer des matériaux que vous avez sous la main ou réaliser vous-mêmes vos contenants de production : les palettes sont très tendance. Vous pouvez facilement créer des arrangements originaux et uniques pour égayer votre terrasse. Si vous êtes plus traditionnel, n’hésitez pas à utiliser les contenants de plastique que l’on retrouve facilement en jardinerie.

Le terreau

Puisqu’il s’agit d’une culture en contenant, utilisez un terreau adapté à ce type de culture. Le terreau doit être léger et bien se drainer. Évitez à tout prix la terre à jardin, les rendements ne seront pas au rendez-vous. La culture de légumes nécessite un bon apport en matière organique, élément que l’on retrouve dans le compost.

Si vous avez produit dans de très gros contenants, lors de la deuxième année, nul besoin de retirer l’ancien terreau. Enlever la zone qui est composée de racines et ajouter du compost à l’ancien terreau qui est toujours léger et bien meuble.

Choix de végétaux

Les hybrideurs ont travaillé très fort depuis quelques années, vu l’engouement pour le jardinage en pot. On retrouve maintenant sur le marché une grande variété de légumes adaptés à ce type de culture. Je vous suggère donc, de prioriser cette sélection de plante lors de vos choix. Les plants plus compacts mais très productifs seront donc priorisés.

La seule limite est de bien adapter la grosseur de vos contenants au type de culture souhaité. Utilisez aussi une structure élaguée afin de limiter l’espace des légumes qui pourraient prendre énormément de place comme les concombres. De plus, vous dynamiserez vos aménagements en créant de la hauteur.

Sur ce, bonne récolte!

Isabelle Caron,

Les Serres Caron






Espace publicitaire