Menu principal

Église Notre-Dame de Bonsecours - Bilan des travaux 2016
par Guylaine Hudon le 2017-02-28

En 2012, les membres du Conseil de fabrique ont identifié les réparations à faire pour l’entretien de l’église Notre-Dame de Bonsecours. En 2013, Mme Marie Josée Deschênes, architecte, a préparé un document (carnet de santé) dans lequel les réparations ont été planifiées dans 4 phases.

Les travaux réalisés dans la phase 2, en 2016, sont les suivants :

· travaux de maçonnerie des murs du parvis, de l’arrière de la chapelle, du mur autour des niches en façade de l’église et du muret autour du parvis

· restauration et peinture des niches et des deux statues

· remplacement des pierres du parvis, des marches et du jambage autour de la porte avant

· réparation du trottoir devant les escaliers

· Réfection du bas de la rampe des handicapés et lignage du terrain

· Réparation de la bordure de béton longeant l’église du côté trottoir

· obstruction des ouvertures visibles au faîte de la toiture à la jonction du mur et réparation du système de gicleurs.

· À cela s’ajoute, la réparation de la croix de l’abside, où on a eu une très mauvaise surprise. L’extrémité du clocher était pourrie, donc restaurer la croix est une réparation d’environ 35 000,00 $. Le coût de ces travaux incluant le salaire des professionnels (architectes et ingénieurs) est de 216 502,96 $.

La campagne de financement a rapporté 33 095,00 $. Le coût de la participation de la Fabrique en tenant compte de la subvention de Patrimoine Religieux du Québec et du retour de taxes est de 40 000,00 $.

À nos paroissiens et paroissiennes, un sincère merci pour votre générosité.

Les travaux prévus dans la phase 3, en 2017, sont les suivants : imperméabilisation du mur côté Est de la sacristie, travaux de menuiserie et peinture à l’extérieur de l’église.

Une campagne de financement est prévue au printemps 2017. Nous devrons, encore une fois, solliciter votre collaboration financière afin de mener à terme ces travaux.

Depuis 1768, plusieurs générations ont préservé pour nous ce joyau de notre patrimoine culturel et religieux. C’est maintenant à nous de Donner au suivant!

Alyre Bois, president,

Conseil de Fabrique Notre Dame de Bonsecours


Début des travaux, le 30 janvier2017. Photo : Guylaine Hudon